Prévention et prise en charge des maladies chroniques

En Ontario, 5 % de nos patients engendrent 66 % de nos dépenses en soins de santé. Il est essentiel d'améliorer l'expérience des patients et la santé globale de la population en améliorant la coordination et la qualité des soins et en normalisant les cheminements cliniques fondés sur des données probantes afin d'obtenir de meilleurs résultats. Le Réseau local d'intégration des services de santé (RLISS) d'Érié St-Clair s'engage à élaborer des cheminements cliniques relatifs à la prise en charge des maladies chroniques dans l'ensemble de la région du RLISS et à les mettre en œuvre pour mieux soutenir nos plus grands utilisateurs de soins de santé, afin qu'ils obtiennent des résultats positifs en matière de santé.

Initiatives

En anglais seulement

Afin d'améliorer l'expérience générale des patients et la santé de la population tout en maîtrisant les coûts, il est nécessaire de gérer efficacement leurs conditions médicales en transformant le système de santé.


État futur

Les soins donnés à ces personnes sont complexes; la plupart présente de multiples problèmes de santé et les programmes de prise en charge de la maladie non coordonnés ne sont pas efficaces. Tous les fournisseurs doivent travailler différemment afin de veiller à la transition efficace entre les différents soins, à l'amélioration des relations et à la gestion coordonnée des soins avec tous les fournisseurs du système, dans l'ensemble du continuum de soins. Il faut faire preuve d'innovation en concevant et en améliorant des initiatives de collaboration qui auront des répercussions mesurables et positives sur les patients/clients, notamment :

  • améliorer l'expérience des patients et obtenir de meilleurs résultats en matière de santé;
  • améliorer la prestation des soins de santé (c.-à-d. l'utilisation appropriée du système, l'amélioration de la coordination des soins, etc.);
  • veiller à l'élaboration de plans de soins coordonnés pour tous les patients ayant des besoins complexes;
  • réduire le coût moyen de la prestation de soins sans nuire à la qualité des soins;
  • accroître le nombre de patients ayant des besoins complexes et de personnes âgées qui ont accès de façon régulière et en temps opportun à des soins primaires;
  • réduire le nombre de séjours évitables à l’urgence lorsque le problème de santé serait mieux pris en charge ailleurs;
  • réduire le taux de réadmission à l'hôpital dans les 30 jours;
  • réduire les admissions à l’hôpital non nécessaires;
  • réduire les taux de jours de soins désignés ANS passés à l'hôpital;
  • améliorer les temps d'attente et l'utilisation appropriée des salles d’urgence.