Nomination d’un nouveau vice-président au conseil d’administration du RLISS d’Érié St-Clair

Le Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) d’Érié St-Clair est heureux d’annoncer que Lindsay Boyd a été nommé vice-président du conseil d’administration du RLISS d’Érié St-Clair. Le mandat a été conféré par le lieutenant-gouverneur en conseil le 8 janvier 2018 et approuvé par le ministre de la Santé et des Soins de longue durée, l’honorable Dr Eric Hoskins. M. Boyd remplace le Dr Michael Hoare à titre de vice-président après la fin des deux mandats servis par le Dr Hoare au sein du conseil.

Résident de Blenheim dans la région de Chatham-Kent, M. Boyd a été nommé au RLISS d’Érié St-Clair le 8 septembre 2014 et remplit actuellement son deuxième mandat au conseil. Il sera vice-président du conseil d’administration du RLISS d’Érié St-Clair jusqu’au 7 septembre 2020 inclusivement.
Au cours des quatre dernières années, Lindsay Boyd a apporté au conseil une mine de connaissances ainsi qu’une forte perspective axée sur la communauté. Il participe à plusieurs comités du conseil, notamment en tant que président du Comité d’évaluation du rendement et de la rémunération du chef de la direction. Il est également ancien président et membre actuel du Comité des finances et de la vérification.

M. Boyd est directeur des affaires autochtones et municipales pour Union Gas Limited. À titre de dirigeant local, ses compétences en planification stratégique et de gouvernance ont permis au conseil de mettre en œuvre les objectifs indiqués dans le plan du ministère de la Santé et des Soins de longue durée intitulé Priorité aux patients : Plan d’action en matière de soins de santé.

Quelque 627 633 personnes vivent dans la région du RLISS d’Érié St-Clair, qui est l’un des 14 RLISS de l’Ontario. Les RLISS ont pour mandat de planifier, d’intégrer et de financer les services de santé locaux offerts par les organismes suivants : hôpitaux, soins à domicile et en milieu communautaire, centres de santé communautaire, foyers de soins de longue durée, organismes de santé mentale et de lutte contre les dépendances et organismes de services communautaires de soutien. En plus, le RLISS d’Érié St-Clair fournit des soins à domicile et en milieu communautaire à environ 39 000 patients chaque année. Le RLISS d’Érié St-Clair et son conseil d’administration sont responsables de gérer environ 1,2 milliard de dollars pour la prestation de services de santé dans les régions de Chatham-Kent, Sarnia-Lambton et Windsor-Essex.

CITATIONS

« Lindsay continue d’être un membre très important du conseil d’administration du RLISS d’Érié St-Clair et j’ai hâte de travailler avec lui alors qu’il assume les responsabilités de vice-président. Ses années d’expérience dans le secteur privé et le secteur public se sont avérées indispensables pour aider le conseil à prendre des décisions sur la santé à l’échelle locale. »
– Martin Girash, Ph. D., C. Psych., président du conseil d’administration, RLISS d’Érié St-Clair

« En tant que nouveau président du conseil d’administration du RLISS d’Érié St-Clair, je me réjouis à l’occasion de poursuivre les travaux du conseil afin d’améliorer les soins de santé dans toutes nos communautés. Les patients, les familles, les soignants ainsi que les autres intervenants en soins de santé sont au cœur de toutes les décisions prises par le conseil, et j’espère continuer de représenter ces groupes dans le cadre de l’amélioration des résultats de santé pour toute la population. »
– Lindsay Boyd, vice-président du conseil d’administration, RLISS d’Érié St-Clair

FAITS EN BREF

  • Le conseil d’administration du RLISS d’Érié St-Clair est chargé de diriger les priorités et orientations stratégiques du RLISS, de fournir des conseils et d’exercer une surveillance à cet égard.
  • Le président et les membres du conseil d’administration sont nommés par décret, par l’entremise d’un processus administré par le Secrétariat des nominations, pour un mandat d’une durée allant jusqu’à trois ans. Ils peuvent siéger au conseil pendant une période maximale de six ans.
  • Les nominations au conseil sont fondées sur les compétences en leadership, l’expertise et l’expérience du candidat. Le conseil d’administration doit rendre compte, par l’entremise de son président, au ministre de la Santé et des Soins de longue durée en ce qui concerne l’utilisation des fonds publics par le RLISS et les résultats du système de santé local.